Près d’un million d’enfants en Europe ont un parent en prison.


Child drawing from prison visiting centre

 

 Ces enfants sont vulnérables à

  • la stigmatisation,
  • l’isolation sociale
  • la honte
  • et la peur

Ils sont souvent confrontés à un ensemble de difficultés uniques, et l’angoisse de la séparation qu’ils éprouvent peut avoir un impact négatif sur leur développement.

Les enfants avec un parent en prison, comme d’autres enfants marginalisés, courent un risque accru de discrimination, d’exclusion sociale et de plus grande pauvreté.

L’impact de l’incarcération d’un parent sur la vie d’un enfant, qu’il s’agisse de la mère ou du père, est lui-même influencé par le fonctionnement du milieu carcéral et les systèmes de justice pénale. Les enfants peuvent souffrir de l’instabilité et de la perturbation du lien vital parent-enfant ; ils peuvent être témoins de l’arrestation violente de leur parent, ou être harcelés à l’école.

 

 

This post is also available in: English