jX3zMKyGsc0Hr08x9vWx9VTmZs9dfy1956aF8-ZgQ-w

Un ajustement pour toute la famille

La séparation due à l’emprisonnement modifie les relations familiales. Quelle qu’ait été la fréquence des contacts des détenus avec leurs enfants, et leur forme, il est inévitable que les détenus manqueront des évènements importants dans la vie de leurs enfants, ne seront pas en mesure de les soutenir et conseiller dans leur vie quotidienne, ni de suivre leur développement ou d’être impliqués dans les décisions relatives à leur vie de la même manière que s’ils n’avaient jamais été emprisonnés.

Lors de leur libération, beaucoup de prisonniers doivent « réapprendre » à être parents, et de nombreux enfants doivent de même se réhabituer à vivre avec le parent. Leur temps en prison devrait être mis à profit pour apporter un soutien aux détenus qui le souhaitent, leur enseigner des compétences parentales et les préparer à être des parents une fois à l’extérieur. Les projets de réinsertion pour les détenus ayant des enfants devraient inclure une offre de soutien spécifique pour les préparer à assumer leurs responsabilités parentales à leur libération. Une assistance devrait également être offerte aux familles des détenus rentrant chez eux.

This post is also available in: English